Parties, sans
éteindre la lumière

Du 21 mai 2019 au 29 juin 2019
  • Du 21 mai 2019 au 29 juin 2019
  • 12 rue Boissy d'Anglas
    1er étage
    0153308800
    Fondation d'entreprise Ricard
  • Du mardi au samedi Fermeture : dimanche, lundi et jours fériés
    Entrée gratuite de 11h à 19h
    Horaires
    du lieu
  • Tous les mercredis à 12h30 et samedi à 12h30 et 16h
    Visites
    commentées
  • Concorde (lignes 1, 8, 12) et Madeleine (lignes 8, 12, 14)
    Métro
  • Concorde et Madeleine
    Parking
Parties, sans éteindre la lumière

Marie Losier filme des personnages un peu en marge, libres et joyeux, hauts en couleurs, décapants, doucement dingues et illuminés. La plupart sont des artistes qu’elle observe, avec sa caméra 16mm, en plein processus de création. Pauline Curnier Jardin puise dans les rites, les renversements carnavalesques, les constructions grotesques, le cirque et les avatars.

L’exposition réunit ainsi deux artistes qui partagent bien des choses, à commencer par une vision expanded du cinéma comme de toute autre forme de création. Marie Losier et Pauline Curnier Jardin n’ont pas peur de la théâtralité, du burlesque, des jeux décousus et simultanés, de la multiplicité des êtres, des sensations désarmantes et des dépenses improductives. L’exposition est conçue tel un spectacle passé ou à venir, en cours de construction ou de déconstruction, comme si les régisseuses ou les régisseurs avaient quitté les lieux sans éteindre la lumière, laissant les artistes pervertir les objets de décor. La Fondation d’entreprise Ricard se transforme le temps d’un court printemps en cabaret ou en salle des fêtes où l’on croit encore à la magie d’un soir, d’une compagnie qui viendrait enchanter un public prêt à rêver à des jeux fantasques et fantastiques.

Elles avaient envie de travailler ensemble. L’occasion est donc venue ! Après avoir longtemps vécu aux États-Unis, Marie Losier est désormais installée à Paris. Son dernier film Cassandro the Exotico ! a été présenté lors du festival de Cannes 2018 (sélection Acid) et depuis n’a cessé de tourner. Elle a également présenté l’ensemble de ses films dans une rétrospective au MoMA au mois de novembre 2018. Elle prépare deux autres rétrospectives pour la fin de l’année 2019, la première pour le Festival d’Automne au Jeu de Paume et la seconde pour la Cinémathèque d’Athènes. Quant à Pauline Curnier Jardin, elle vit entre Amsterdam et Berlin. Depuis son installation (Grotta Profunda, Approfundita) à la Biennale de Venise en 2017, sa participation à des expositions et des festivals en Europe et aux Etats-Unis s’est multipliée. En 2017, elle fût notamment nommée au 19ème Prix Fondation d’entreprise Ricard, et elle a obtenu depuis le prestigieux Dutch NN Group Art Award ainsi que plusieurs prix de cinéma pour son film Explosion Ma Baby. Elle est actuellement nommée pour le Preis der Nationalgalerie, le prix pour des artistes travaillant en Allemagne.

Commissariat : Eric Mangion, directeur du centre d’art de la Villa Arson (Nice) et co-fondateur de la revue Switch (on Paper).
Marie Losier est représentée par la galerie Anne Barrault (Paris) ; Pauline Curnier Jardin par la galerie Ellen de Bruijne PROJECTS (Amsterdam).

Avec le soutien de Nanterre-Amandiers, centre dramatique national, et du Théâtre des Abbesses (Paris)

Vernissage
Photo : Michael Huard / SAY WHO
Marie Losier & Pauline Curnier Jardin
Béatrice Salmon & Colette Barbier
Isabelle Gaudefroy & Jean-Yves Jouannais
Anne Barrault
Pauline Curnier Jardin
Vimala Pons & Marie Losier
Gaël Charbeau & Colette Barbier
Jean Max Colard
Pedro Morais & Martha Kirszenbaum
Alioscha Imhoff & Paula Aisemberg
Bertrand Mandico, Elina Lowenshon, Marie Losier
Hugues Reip
Mark Bembekoff
Raphaël Rossi & Maxime Testu